De Cauchemar et de Feu

8624D05C-9DE6-4520-B458-C4EACA1321DA

Nicolas Lebel, 

publié chez Marabout en 2017. 

« Paris, à quelques jours du dimanche de Pâques.

Un homme d’une soixantaine d’années est retrouvé assassiné dans un pub, une balle dans chaque genou, une troisième dans le front.

L’autopsie révèle sur son corps une fresque d’entrelacs celtiques et de slogans nationalistes nord-irlandais. Trois lettres barrent le haut de son dos : IRA.

Le capitaine Mehrlicht fait la grimace. Enquêter sur un groupe terroriste en plein état d’urgence ne va pas être une partie de plaisir. Pourtant, le conflit irlandais semble bien s’inviter à Paris… »

Dans cette nouvelle enquête du capitaine Mehrlicht, Nicolas Lebel nous embarque dans l’Irlande du Nord des années 60-80, au beau milieu d’une guerre civile violente et ravageuse. L’enquête se passe pourtant à Paris, en 2016, en plein état d’urgence après les attentats terroristes qui ont formé une autre atmosphère de frayeur, de terreur et de peur. Le lecteur se retrouve brinquebalé entre 2016 et 1970, à la recherche d’un membre de l’IRA, dangereux, effrayant, qui se sert d’une nouvelle arme chimique pour tuer par le feu ses anciens camarades : le phosphore blanc.

A travers cette méthode et les indices qu’il laisse derrière lui, le tueur se veut une représentation du Far Darrig, un Croque-mitaine irlandais dont l’histoire était racontée aux enfants pour les inciter à être sage. Le capitaine Mehrlicht et son équipe vont s’user à comprendre le profil du tueur, ses motivations et surtout sa cachette. De plus, l’équipe qui compose l’unité se délite peu à peu… Des non-dits, des amours cachés, une stagiaire qui comprend vite qu’elle n’est pas à sa place, une tentative d’assassinat…toutes ces raisons vont faire que les enquêteurs auront énormément de mal à retrouver le terroriste qui commence à effrayer la population britannique réfugiée en France.

Entre humour et terreur, le lecteur retrouve les inspecteurs de Nicolas Lebel, rencontrés dans ses premiers polar : l’Heure des fousLe jour des morts et Sans pitié ni remords. Pour autant, celui qui ne connaît pas l’auteur et qui aurait envie de découvrir son dernier roman peut très bien s’y retrouver sans avoir lu les précédents (même si je les conseille absolument!) Si vous appréciez les romans qui mêlent histoire, enquêtes et actualité, les titres de Nicolas Lebel sont pour vous!

De Cauchemar et de Feu a obtenu le premier prix du Festival Sans Nom à Mulhouse en Octobre 2017 et le mérite amplement! Un polar qui vous fera frissonner, vibrer et rire, une oeuvre criante d’humanité, et un récit des guerres civiles irlandaises qui remplacera n’importe quel cours d’histoire!

Publicités

14 commentaires sur « De Cauchemar et de Feu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s