Zombillénium, 1 « Gretchen »

image_123923953

Arthur de Pins, 

publié par Dupuis, 2017.

 

« Ici, on embauche… pour l’éternité »

Bienvenue au parc d’attraction « Zombillénium », où tous les employés sont de vrais monstres : zombies, vampires, loup-garous, sorcières, momies… Annoncé comme ça, ce parc d’attraction paraît dégager un véritable potentiel, une nouveauté hors du commun. Pourtant, nous en sommes loin, car les employés de Zombillénium ont, en fait, passé un pacte avec le diable : le renvoi aux Enfers au moindre débordement.

Au milieu de cette véritable entreprise, (qui doit affronter les mêmes problèmes que toutes les autres boîtes), Gretchen, jeune sorcière s’est faite embauchée en tant que stagiaire dans le but de contrôler les démons qui entrent dans le parc. Elle sauvera Aurélien Zehner, toute nouvelle recrue du parc, de ses collègues qui veulent lui faire la peau…

Sans titre 7

Je suis assez partagée après la lecture de cette bande-dessinée. Certains passages m’ont bien fait rire, mais je trouve que d’autres sont beaucoup trop courts et mériteraient d’être beaucoup plus développés. Pourtant, j’ai adoré le thème et l’idée d’Arthur de Pins : faire évoluer de « vrais » monstres dans le monde humain sans que personne ne s’en rende compte, tout en les plaçant dans l’économie de notre société actuelle. Eux-aussi sont menacés par le licenciement économique. Le propriétaire du parc doit négocier avec ses investisseurs en leur présentant sa nouvelle attraction. Le décalage entre cet univers un peu enfantin (qui rappelle d’ailleurs Scoubidou) et les problèmes très actuels et financier qui tombent sur la tête de ces monstres est un pur coup de génie.

Et puis, il y a les références à Harry Potter. Et là, vous me perdez (en véritable fanatique de l’univers de Rowling). Gretchen est une sorcière, une vraie : elle est allée à l’école des sorciers, elle a poursuivi à la fac des sorciers (où elle rencontre brièvement un certain …. Harry), elle a apprit à comprendre le monde Moldu… J’ai adoré rencontrer ces clins d’œil au fil de ma lecture (alors que rien ne le laissait présager).

Si le titre de ce premier tome nous laisse penser que l’histoire se centrera sur Gretchen, le lecteur découvre aussi, avec plaisir, la transformation d’Aurélien Zehner, après avoir été percuté par la voiture du patron du parc. Vengeance, envie de meurtre, incompréhension… Toutes les émotions qui vont le traverser vont aggraver son état et sa condition. On ne sait pas quel monstre il devient : entre vampire et loup-garou, avec des ailes de dragon et des accès de colère dignes d’Hulk…

Je vous laisse découvrir une planche qui m’a bien fait rire… Et j’espère pouvoir lire le tome 2 très bientôt !!

image_123923953 (1)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s